Rejoignez-nous sur ...

Partagez/Aimez sur ...

La compagnie Atipik et Aspidanse

Polonaise de Ted Shawn (1932) – Reconstruction par Elisabeth Schwartz

 

A partir de la partition Laban effectuée par Ilene Fox, en accord avec le dance Notation Bureau, New York - Dispositif Danse en Amateur du Ministère de la Culture. 

 

Vidéo du spectacle - Centre d'Animation Dunois - mai 2009


 

 

Polonaise  (1930) est une pièce de groupe  pour 6 hommes. Ted Shawn la crée avec sa compagnie composée uniquement d’hommes, l’All men dancers company.  

 

Chorégraphie

Interprétation

 

 

Reconstruction

Durée du spectacle

 

Ted Shawn (1932)

Solène Amésieu, Arthur Harel, Johann Noyon, Rudy Noyon, Nathalie Nguyen et Angèle Roisin

Elisabeth Schwartz

5 min  

 


 

Le thème  de cette Polonaise  est la confrontation.  L’énergie est soutenue, le rythme rapide. Les gestes dynamiques  nécessitent un engagement fort en même temps qu’ils en portent une signification lisible  facilement.

Le hip hop est une danse énergique, où la  confrontation, le défi est en partie à l’origine de cette danse. Confronter des danseurs de hip hop à  l’écriture  de Ted Shawn à travers cette chorégraphie nous a semblé pertinent tant au niveau style qu’au niveau du contenu. 

 

L’approche d’un des aspects de la danse contemporaine à travers la pratique du répertoire  de Ted Shawn, en particulier la Polonaise  prend donc ici tout son sens.

 

Ted Shawn (1891-1972) est un chorégraphe américain dont les danses sont tout à fait  méconnues en France. Pourtant sa place est primordiale  dans l’avènement de la danse moderne  aux Etats-Unis d’Amérique au début du XX siècle. Au commencement de sa carrière, Ted Shawn  compose des danses exotiques avec sa femme et partenaire Ruth Saint Denis. Puis  à la fin des années 20, ses sources d’inspiration et son style changent radicalement.  Il s’inspire d’activités gestuelles marquées par l’effort, évoquant, supposément,  le monde masculin : le travail, le sport, la lutte. Par un style plus athlétique, il met en valeur  l’énergie masculine  du danseur homme.

 

Elisabeth Schwartz détient un diplôme en notation  Laban acquis au CNSMDP en  2003. Danseuse, elle est également historienne et chercheuse  en danse, en particulier spécialiste du début de la modernité en danse.  Grâce aux outils d’analyse du mouvement selon Laban Bartenieff, elle propose une approche contemporaine d’un répertoire qui déjà appartient à l’histoire et ainsi met en perspective ce répertoire avec la sensibilité  de la jeunesse actuelle.

 

Dates de Polonaise

2009

21 novembre 2009

31 mai 2009

 

29 mai 2009 

Histoire d’Elles – Centre d’Animation Dunois (Paris 13e)  

3e Rencontre Nationale Danse en Amateur et Répertoire – TPE de Bezons

Soirée danse hip hop – Centre d’Animation Dunois (Paris 13e