Rejoignez-nous sur ...

Partagez/Aimez sur ...

L'équipe

Les fondatrices

Caroline Landreau, présidente

Ayant découvert la danse hip hop par l’intermédiaire de Claire Moineau, elle accepte de l’accompagner quand elle lui propose de créer AscEnDanse Hip Hop en 2002. Depuis, elle gère administrativement l’association et les compagnies Uzumé et Sandra Sainte Rose.

 

De part sa volonté d’accompagner les danseurs hip hop pour donner une plus grande visibilité à la danse hip hop, elle a aussi été l’administratrice des compagnies Magali Duclos, Fox, Choream, Arthur Harel et Mathieu « Segzprime » Hernandez.

 

C’est à ce titre qu’elle a été membre des commissions DRAC Ile de France de 2009 à 2011 et jury pour différents dispositifs comme les aides Paris Jeunes Talents – spectacle vivant de la Ville de Paris ou  les commissions d’attribution des Programmes européen pour la jeunesse et le dispositif Envie d’agir de la DRDJS Ile de France.  

 

Pour ses actions sur AscEnDanse Hip Hop, elle a reçu la médaille de bronze de la Ville de Paris en 2005, la médaille de bronze de Jeunesse et Sports en 2010, la médaille de bronze OMS 14 en 2011 et le Trophée « Femme d’Avenir » 2011 de la Ville de Paris.

 

Claire Moineau, directrice artistique

 

Claire Moineau, spécialiste en Popping, appartient à une génération du hip hop qui croise les styles et les univers artistiques.

 

Elle est chorégraphe de la compagnie Uzumé et signe trois pièces avec José Bertogal (Choream): Namasté (Rencontres de la Villette…), Crescendo (Festival H20, Festival Hip Hop Tanz et tournée en Afrique…) et Autrement Moi (Festival Suresnes Cités Danse, Guyane et Dubai…). Elle crée seule sa quatrième et cinquième pièce : Vertige d’Elle (Création 2011 - prix Beaumarchais-SACD 2012, Festival Hip HopTanz, Festival H20...) et Descendance (création 2015 – Festival H20 2016, Festival Kalypso 2016...).

 

Claire Moineau chorégraphie aussi la compagnie amateur Atipik, issue des meilleurs élèves des cours d’AscEnDanse Hip Hop et signe les créations La Famille MacAdam, Cinderella, Génération Paris, Saison Barbara, Flow et dernièrement Xplor4tion.

 

Parallèlement, elle est interprète de la compagnie Difé Kako-Chantal Loïal pour la création Zandoli Pa Ti Ni Pat (Musée du Quai Branly, tournée aux Antilles et en Guyane) et de la compagnie Par Terre/Anne Nguyen pour les créations Promenade Obligatoire (CNDC d’Angers, Hautes Tensions / la Villette, L'Artchipel - Scènes Nationales des Antilles, les Hivernales d’Avignon, UrbanConnection - Dansens Hus / Stockholm (Suède), Festival MADE – NorrlandsOperan / Umeå (Suède), CCN de la rochelle) et Bal.exe (Hautes Tensions 2014, Festival Kalypso / Maison des Arts de Créteil, Le Prisme / Elancourt, Bærum Kulturhus / Sandvika (Norvège), Le Rive Gauche / Saint-Etienne-du-Rouvray).

 

Claire intervient également depuis 2011 pour le conservatoire du 18e arrondissement.

 

Elle est enfin cofondatrice et directrice artistique de l’association AscEnDanse Hip Hop pour laquelle elle intervient sur les cours, stages et actions culturelles. Elle co-organise en son sein, avec Caroline Landreau, les événements Histoire d’Elles et la conférence sur l’histoire de la danse.

 

L'administration

Stéphanie Valtre, administratrice, chargée du développement culturel

Passionnée par les arts et la culture, son parcours débute par la pratique du théâtre et l’écriture de pièces. En parallèle, elle assiste à de nombreux concerts et festivals et est engagée en 1999 en tant qu’assistante de management puis tourneur de groupes dans une structure phare et indépendante de musiques actuelles.

 

Elle fait ses premières armes en son sein, acquérant un savoir-faire et une expérience considérable dans tous les domaines de la tournée et de la production, en passant par le booking, la régie, la technique et le management. Elle travaille ainsi avec de jeunes artistes qu’elle fait émerger comme avec des artistes majeurs de la scène française.

 

Elle travaille par la suite au sein de diverses structures indépendantes et en plateaux télé sur des émissions en tant qu’assistante de directeurs photos à la lumière. Elle participe également à divers évènements culturels aux relations publiques et à la médiation et s’occupe du management et de la régie de congrès scientifiques internationaux.

 

En 2013-2014, afin de compléter ce parcours riche, elle reprend un master de management de projets culturels qu’elle complète avec succès, major de sa promotion.

 

Service civique

Naomi Doralus, Volontaire

Mission:

Accompagner dans l’accès à la culture hip hop par le biais d’évènements

 

Passionnée de danse, elle pratique le modern jazz depuis l’âge de 6 ans.

 

À partir de 2013, elle commence les concours tels que Le Concours National de Danse, Archorea ou encore L’European Dance Competition avec son école de danse à Meaux, en solo et en groupe.

 

A présent, elle souhaite s’investir dans différent style de danse et promouvoir ainsi la culture hip hop.

 

Les intervenants

Julien "Just" Cebil, intervenant

Danseur interprète et chorégraphe depuis plusieurs années, Julien "Just" Cebil s'est trouvé une voie dans la transmission par le biais d'AscEnDanse Hip Hop et de Claire Moineau.

 

 

Il intervient depuis janvier 2008 dans diverses écoles de danse et structures (AscEnDanse Hip Hop, Juste Debout School, école de danse Sanaga, centres d'animation de la ville de Paris,..).

 

 

Spécialisé en Hip Hop/Newstyle et House Dance, il est à l'origine avec Franck Richard (cie SanRancune) de la Compagnie Xtend dans laquelle il est interprète depuis 2009 et co-chorégraphe avec Rudy Noyon depuis 2016.

 

 

Il s'est lancé en 2011, en tant que chorégraphe avec une compagnie amateur, Just N'Joy, et depuis 2014 avec le groupe La Relève, en partenariat avec le centre d'animation Arras.

 

Parallèlement il est actif dans l'organisation et la gestion d'évènements tels que le Juste Debout depuis presque 10 ans, lui donnant l'occasion de faire partie de l'équipe de Vicelow quand celui ci décida de lancer I Love This Dance ou de Dy pour le festival Art Scénik.

 

Ludovic "Leelu Wan" Libanus, intervenant

 

Aujourd’hui chorégraphe hip-hop, Leelu Wan débute sa carrière  artistique en 1998 aux côtés du groupe musical  double disc d’or et platine Organiz.

 

En janvier 2001, il accompagne le chanteur Matt Houston, pour son sacre du meilleur artiste lors des victoires de la musique.

C’est au travers d’émissions télévisées tels que Top of the Pop, le Hit Machine, La fureur, ainsi que des scènes mythiques tels que, l’Olympia, le Zénith, Bercy et le Stade de France, qu’il collabore depuis plus de 10 ans avec de nombreux artistes de variétés diverses (Matt Houston, Leslie, Jalane, Slaï, Admiral T, Carimi, Yannick, Black Eyed Peas…)

 

Leelu Wan intègre la Compagnie The Soul Searchers chorégraphiée par Karl Wung, son frère, en 2003 en vue du festival berlinois Groove the te get down.

 

L’appel vers la transmission de son savoir ne se fait pas tarder.  En 2004 il décide de partager son expérience et d’enseigner le hip-hop (old school, freestyle, pop et house dance) au Centre d’animation les Halles le Marais, au Centre Come Vous Emoi à Montreuil, au Service Jeunesse de Gennevilliers, au Centre Guy Toffoletti à Bagnolet ainsi qu'au sein de l'association Ascendanse Hip Hop depuis 2014.

 

Apres avoir eu l'opportunité de juger des rencontres chorégraphiques lors du festival Villes des Musiques Du Monde et des battles tels que le Le Battle de Normandie, il juge depuis 2007 le célèbre battle H2C.

C’est au travers du festival Villes et Musiques du Monde en 2007 puis sa rencontre en 2009 avec l’Association Métissage qu’il enseigne les danses latines : salsa, merengue, bachata, ainsi que de la danse orientale et africaine.

 

En 2015, il participe au défilé de la créatrice Agnès B, couronnée femme de l’année, puis il intègre le Conservatoire de Paris 13.

 

Aujourd'hui il juge des Battles et des concours chorégraphiques en France et à l'étranger, témoignant de la richesse de son parcours. Il est également co-organisateur du battle Jocker avec son frère Karl pour la troisième année. 

 

Karl « Kane Wung » Libanus, intervenant

Karl "Kane Wung" Libanus débute la danse par le smurf et le b.boying en 1983-84 grâce à l’émission de Sydney intitulée «Hip Hop.» À l’arrêt de l’émission, il se penche sur un style de danse appelé jazz rock.

Par l’entremise de  Nasty il participe, fin 1990, à l’éclosion du groupe Macadam de Montreuil, spécialisé dans la hype (style de danse des années 90). Co-fondateur du groupe IF avec Nasty et Fouad, ils partent pour une  toute première tournée Internationale intitulée «Collectif Mouv’» avec le groupe MBDT.

L’intégration à la compagnie Dansaveur, de Junior Almeida, lauréate du prix de la comédie musicale au concours Volinine, débouche sur la  création  de la compagnie Boogie Lockers.

Avec Storm, qui l’intégre au groupe Battle Squad, ils créent la pièce Mens at Work qui a eu la chance de représenter le traité franco-Allemand lors d’une tournée commémorative en Asie en 2003.

Il poursuit sa collaboration avec Storm sur sa dernière création, Art Of Urban Dance, retraçant l’histoire des styles de danse tels que : le lockin’, le poppin’, le b.boying, le clubbin’ (a.k.a la house dance).

Aujourd’hui karl Kane Wung est le co-fondateur et chorégraphe du collectif The Soul Searchers avec lequel il présente en 2004 le trio Gare à 3, en 2006 le quatuor
La tête dans les étoiles et dernièrement la pièce 2.0.

Il est aussi formateur de formateur pour la Juste Debout School et professeur de danse hip hop dans plusieurs conservatoires parisiens (17ème et 14ème), le Centre d’Animation Goscinny (13ème), le conservatoire de la ville de Bagnolet et la maison de quartier Guy Toffoletti. Il continue de donner des master class réguliers en Europe en direction de danseurs professionnels. Il est très souvent appellé comme jury au sein de battle prestigieux en France et à l’étranger.

Il collabore régulièrement avec AscEnDanse Hip Hop, Hip Hop citoyens et R-Style sur différents projets autour de la culture Hip Hop.

Il organise également des évènements tels que le battle Le Jocker, Street Dance Days et il est conférencier.

 

Abdessamad Mankar, intervenant

Pratiquant la danse hip hop depuis plusieurs années avec AscEnDanse Hip Hop, Abdessamad Mankar intervient pour le centre d’animation Baudricourt depuis septembre 2013.

 

En 2016-2017, il interviendra pour les centres d’animation Baudricourt et Richet.

 

 

 

 

 

 

Les chorégraphes accompagnés

Sandra Sainte Rose, chorégraphe

Sandra Sainte Rose Fanchine est née en Martinique. Elle commence à fréquenter le milieu hip hop en 1996 en tant qu'artiste visuel en réalisant le graphisme du magazine Radikal.

 

En 1998, elle rencontre le collectif Vagabond Crew et commence la street dance. Parallèlement elle se forme aux gestuelles afro-caraïbéennes avec Max Diakok.

 

Après plusieurs collaborations en coffectifs féminins : collectif Aphrodites, collectif Missfits, elle devient danseuse interprète pour plusieurs compagnies de danse contemporaine : Cie Difé Kako (Chantal Loial) pour la création Zandoli Pa Ti Ni Pat, la Cie Traces (Raphaelle Delaunay) pour les pièces Hot dogs et Bitter sugar, la Cie Arthur Harel pour le projet to be 3 or not to bela Impure Cie (Hooman Sharifi, Norvège) pour le projet to be means to resist, la Cie l’Art éclair (Olivier Brunhes) pour le projet théâtre Fracas.. et nouvellement pour la Cie Isis/O’cipher pour le projet Rel(a)ction, en tant qu’assistante.

 

Ces différentes expériences scéniques la poussent à entamer une recherche chorégraphique qui empruntent à différents univers artistiques : danses hip hop et ethniques, arts visuels…Elle signe sa première pièce Animus en 2012 pour le festival Suresnes cités danse. Territoires est son deuxième essai chorégraphique. Elle travaille également actuellement à sa 3ème création 30 Nuances de Noir(es).

 

Sandra Sainte Rose est actuellement interprète dans la pièce Heroes du chorégraphe Radhouane El Meddeb.