Rejoignez-nous sur ...

Partagez/Aimez sur ...

La compagnie Sandra Sainte Rose

Animus - création 2012

Dans les structures sociales ou psychologiques qui innervent les cultures, chaque femme peut se retrouver enfermée

dans un rôle et voir son être naturel se tarir peu à peu.


Son corps, son apparence, sa conscience ne sont mues que par des idées qui lui sont dictées via des archétypes.


En contrepoint, la nature sauvage et les images qui caractérisent cet univers peuvent constituer une matière pour guérir et faire bourgeonner l’âme authentique de la femme et lui faire retrouver son énergie instinctuelle.

 Cette performance dansée se présente comme un conte psychanalytique et nous égrène par contrepoints les archétypes féminins inconscients et le chemin qu’il faut faire pour appeler le soi sauvage et retrouver la vérité de l’âme.

Les techniques de corps utilisées seront celles de la danse hip hop et de la danse afro contemporaine.

 

Par ces images, mes femmes nous montrent ce qu’est le chemin vers la femme sauvage, le soi instinctuel, vers l’âme. Femmes qui se relatent : tour à tour prisonnières, démembrées, rebelles puis amazones… Voici l’enjeu de ce spectacle.

 

Chorégraphie : Sandra Sainte Rose

Interprétation : Alfreda Nabo, Sandrine Lescourant, Julie Sicher, Yamina Benallal

Assistante à la chorégraphie : Sonia M’vondo

Musique : Yohan Vesta, harmonic 313, Bonobo

Costumes : Charline Troutot, Olga Kowalevski

Durée du spectacle : 20 mn


Sandra Sainte Rose Fanchine est née en Martinique. Elle commence à fréquenter le milieu hip hop en 1996 en tant qu'artiste visuel en réalisant le graphisme du magazine Radikal.

 

En 1998, elle rencontre le collectif Vagabond Crew et commence la street dance. Parallèlement elle se forme aux gestuelles afro-caraïbéennes avec Max Diakok.

 

Après plusieurs collaborations en coffectifs féminins : collectif Aphrodites, collectif Missfits, elle devient danseuse interprète pour plusieurs compagnies de danse contemporaine : Cie Difé Kako (Chantal Loial) pour la création Zandoli Pa Ti Ni Pat, la Cie Traces (Raphaelle Delaunay) pour les pièces Hot dogs et Bitter sugar, la Cie Arthur Harel pour le projet to be 3 or not to bela Impure Cie (Hooman Sharifi, Norvège) pour le projet to be means to resist, la Cie l’Art éclair (Olivier Brunhes) pour le projet théâtre Fracas.. et nouvellement pour la Cie Isis/O’cipher pour le projet Rel(a)ction, en tant qu’assistante.

 

Ces différentes expériences scéniques la poussent à entamer une recherche chorégraphique qui empruntent à différents univers artistiques : danses hip hop et ethniques, arts visuels…Elle signe sa première pièce Animus en 2012 pour le festival Suresnes cités danse. Territoires est son deuxième essai chorégraphique. Elle travaille également actuellement à sa 3ème création 30 Nuances de Noir(es).

 

Sandra Sainte Rose est actuellement interprète dans la pièce Heroes du chorégraphe Radhouane El Meddeb. 

 

Dates de Animus

2012

Janvier 2012

Mai 2012

Festival Suresnes Cité Danse (Suresnes)

Festival Hip Hop Tanz (Bobigny)